FANDOM

1,948,475 Pages

Arabia

Reda Taliani:
‘Arabīya, yā ‘arabīya
Rāhī jāya wa-māhīsh nāsiya
Lughtī hiya min wālidīyā
Ghīrhā hiya, yā ‘arabīya

‘Arabīya, yā ‘arabīya
Rāhī jāya wa-māhīsh nāsiya
Lughtī hiya min wālidīyā
Ghīrhā hiya, yā ‘arabīya


Tunisiano:
Apprendre à être libre, cœur et poing serré
Se sentir considéré pour réapprendre à vivre
Manifestation tempérée, c'est loin d'être possible
Quand le peuple est pris pour cible, y a pas de révolution modérée
Oui, ils marchent pour leurs intérêts, l'État compte les sinistres
Oui, ils font couler le sang et ont la mort pour ministre
Arabia triste bilan va du Maroc à l'Iran.
L'espoir remplit des cercueils et porte le deuil des tyrans
Ils ne parlent jamais de misère, ne montrent que les bonnes facettes
On voit les stations balnéaires où les touristes font bronzette
Ils pillent les matières première, garde ta langue dans son fourreau
Car le moindre contestataire aura affaire à son bourreau
Alors que le peuple crève de faim, de tout
Plus rien ne sert de faire grève donc autant mourir debout
Arabia est le combat, oui triste est la prose
Le sang rougit la terre, mais noble est la cause
Arabia !

Reda Taliani:
‘Arabīya, yā ‘arabīya
Rāhī jāya wa-māhīsh nāsiya
Lughtī hiya min wālidīyā
Ghīrhā hiya, yā ‘arabīya

‘Arabīya, yā ‘arabīya
Rāhī jāya wa-māhīsh nāsiya
Lughtī hiya min wālidīyā
Ghīrhā hiya, yā ‘arabīya


Aketo:
Une poudrière finit forcément par s'embraser
Il suffit d'une étincelle, le feu s'propage et rien ne pourra l'entraver
Navré pour ces journaliste qui parlent de contagion
Il ne s'agit pas d'une maladie, il s'agit de révolution
Fuck leur vision colonialiste, le peuple a ses raisons que l'oppresseur ignore
L'enver du décor est gore loin des hôtels et des touristes
Les uns se privent quand d'autres se gavent comme des porcs
Un Occident paternaliste mais bien complice du sort que ces gens subissent
Ils applaudissent derrière leur démocratie déguisée
Se désolidarisent de ceux qui plantent leur tente devant l'Élysée
Lorsque le peuple souffre, le vent de la révolte souffle
Pour que de nouvelles portes s'ouvrent et ne plus rester dans ce gouffre
Des milliers de diplômés sans travail et sans espoir
Humiliés, ces jeunes paumés finissent par marquer l'Histoire
Par renverser ce pouvoir qui sème la discorde
Les tyrans sont contraints de prendre la fuite par la petite porte

Reda Taliani:
‘Arabīya, yā ‘arabīya
Rāhī jāya wa-māhīsh nāsiya
Lughtī hiya min wālidīyā
Ghīrhā hiya, yā ‘arabīya

‘Arabīya, yā ‘arabīya
Rāhī jāya wa-māhīsh nāsiya
Lughtī hiya min wālidīyā
Ghīrhā hiya, yā ‘arabīya


Tunisiano:
En hommage à tous les civils qui sont tombés sous les balles
Qui se sont battus pour être libre
Qui se sont battus contre un système totalitaire
Et qui pour changer leur histoire y ont laissé des êtres chers

Aketo:
Combien de civils tombent sous les balles des armes
Fournies par les mêmes qui prétendent leur venir en aide, bizarre que personne ne les blâme
L'incertitude plane sur l'issue de cette révolte
Va-t-elle ouvrir de nouvelles portes ou rester lettre morte

Tunisiano:
Tadher bel kfouf, torkteul ou chayatik
Allī yitkallam yimūt, shūf kifāsh raddīt blādik
‘Arabīya sha‘b al-yūm, yurīd al-ḥurrīya
Wath-thawra tkūn irādīya, ‘ahd jdīd lil-‘arabīya


Reda Taliani:
‘Arabīya, yā ‘arabīya
Rāhī jāya wa-māhīsh nāsiya
Lughtī hiya min wālidīyā
Ghīrhā hiya, yā ‘arabīya

‘Arabīya, yā ‘arabīya
Rāhī jāya wa-māhīsh nāsiya
Lughtī hiya min wālidīyā
Ghīrhā hiya, yā ‘arabīya

Original (Arabic-French)

Reda Taliani:
عربية، يا عربية
راهي جاية وماهيش ناسية
لغتي هي من والديا
غيرها هي، يا عربية

عربية، يا عربية
راهي جاية وماهيش ناسية
لغتي هي من والديا
غيرها هي، يا عربية

Tunisiano:
Apprendre à être libre, cœur et poing serré
Se sentir considéré pour réapprendre à vivre
Manifestation tempérée, c'est loin d'être possible
Quand le peuple est pris pour cible, y a pas de révolution modérée
Oui, ils marchent pour leurs intérêts, l'État compte les sinistres
Oui, ils font couler le sang et ont la mort pour ministre
Arabia triste bilan va du Maroc à l'Iran.
L'espoir remplit des cercueils et porte le deuil des tyrans
Ils ne parlent jamais de misère, ne montrent que les bonnes facettes
On voit les stations balnéaires où les touristes font bronzette
Ils pillent les matières première, garde ta langue dans son fourreau
Car le moindre contestataire aura affaire à son bourreau
Alors que le peuple crève de faim, de tout
Plus rien ne sert de faire grève donc autant mourir debout
Arabia est le combat, oui triste est la prose
Le sang rougit la terre, mais noble est la cause
Arabia !

Reda Taliani:
عربية، يا عربية
راهي جاية وماهيش ناسية
لغتي هي من والديا
غيرها هي، يا عربية

عربية، يا عربية
راهي جاية وماهيش ناسية
لغتي هي من والديا
غيرها هي، يا عربية

Aketo:
Une poudrière finit forcément par s'embraser
Il suffit d'une étincelle, le feu s'propage et rien ne pourra l'entraver
Navré pour ces journaliste qui parlent de contagion
Il ne s'agit pas d'une maladie, il s'agit de révolution
Fuck leur vision colonialiste, le peuple a ses raisons que l'oppresseur ignore
L'enver du décor est gore loin des hôtels et des touristes
Les uns se privent quand d'autres se gavent comme des porcs
Un Occident paternaliste mais bien complice du sort que ces gens subissent
Ils applaudissent derrière leur démocratie déguisée
Se désolidarisent de ceux qui plantent leur tente devant l'Élysée
Lorsque le peuple souffre, le vent de la révolte souffle
Pour que de nouvelles portes s'ouvrent et ne plus rester dans ce gouffre
Des milliers de diplômés sans travail et sans espoir
Humiliés, ces jeunes paumés finissent par marquer l'Histoire
Par renverser ce pouvoir qui sème la discorde
Les tyrans sont contraints de prendre la fuite par la petite porte

Reda Taliani:
عربية، يا عربية
راهي جاية وماهيش ناسية
لغتي هي من والديا
غيرها هي، يا عربية

عربية، يا عربية
راهي جاية وماهيش ناسية
لغتي هي من والديا
غيرها هي، يا عربية

Tunisiano:
En hommage à tous les civils qui sont tombés sous les balles
Qui se sont battus pour être libre
Qui se sont battus contre un système totalitaire
Et qui pour changer leur histoire y ont laissé des êtres chers

Aketo:
Combien de civils tombent sous les balles des armes
Fournies par les mêmes qui prétendent leur venir en aide, bizarre que personne ne les blâme
L'incertitude plane sur l'issue de cette révolte
Va-t-elle ouvrir de nouvelles portes ou rester lettre morte

Tunisiano:
Tadher bel kfouf, torkteul ou chayatik
الي يتكلم يموت، شوف كيفاش رديت بلادك
عربية شعب اليوم، يريد الحرية
والثورة تكون ارادية، عهد جديد للعربية

Reda Taliani:
عربية، يا عربية
راهي جاية وماهيش ناسية
لغتي هي من والديا
غيرها هي، يا عربية

عربية، يا عربية
راهي جاية وماهيش ناسية
لغتي هي من والديا
غيرها هي، يا عربية