FANDOM

1,927,834 Pages

StarIconGreen
LangIcon
​One Shot

This song is by Sinik and appears on the album En Attendant L'Album (2004).

Hé mettez du son, mettez-vous bien
C'est S I N I K, Mals'1 l'Assassin
Six Õ Nine, En attendant l'album
Rentrée 2004, La main sur le coeur

J'arrive d'un monde où la violence à tous les droits
Ecoutez-moi tout est crade, on se fout des lois j'avoue c'est grave
Dans ma ure y a des grossistes, des dealers et des rabatteurs
Des rails, des batailles aux effets ravageurs
Nique sa mère c'est bouclé, c'est Brooklin
Si t'es pas fort comme Bruce Lee tu meurs pour des broutilles
Qu'est c'que j'ai fais pour mériter ça
C'est une coutume de la té-ci de concevoir la vie avec des armes
Défoncé fortement quand certains potes me manquent
J'ai baisé la justice, mon avocat demande l'avortement
L'atmosphère est douteuse c'est un mélange de Kung Fu et de coup d'feu
Quand les coups pleuvent beaucoup pleurent
Laisse moi tabasser les beats, fracasser les feats,
M'arracher les tripes, balafrer les flics
Le train de vie est coûteux, du son à fond dans l'écouteur
La vie est terne, l'architecte n'utilise pas les feutres en couleurs
J'suis fatigué je n'peux plus tenir le coup
Entre le bizness et les stress j'ai appris à dormir debout
On paye pas les amendes on parle méchamment
On fume le sbire en respirant du pot d'échappement
Le hall fait mes bacs, la rue fait mes sons
Producteurs de délinquants la haine est un produit fait maison
Les patates volent, les fils à papa s'affolent
La misère est une maladie aux paradis des paraboles
J'ai des regrets d'avoir un jour touché les armes
J'me roule un join et de partout je m'évade
Pour être bien vu il faut la gueule à Brandon avec la force de Rambo
J'ai peur que mon coeur m'abandonne
A tous les buts que j'ai marqué, toutes les tunes que j'ai claqué
Les putes que j'ai maqué, les luttes que j'ai gagné
La poisse a décidé de s'en mêler
Le temps me paraît long comme si j'étais dans une cellule sans télé
Mec dans tous les cas les sars-la chialent
Le fusil à pompe a la dalle, classique regard glacial
Les bandes rivales se retrouvent à l'hôpital ou au mitard
Rap commme Obie Trice matte comment j'mitraille
Ca reste ure, ne croyez pas que j'vise le tube
Ce maton est un fils de pute, pardonnez-moi si j'le bute
J'veux voir mon skeud dans les bacs mais pas les jeunes dans les gares
Prenez garde le bonheur est une denrée rare
On consomme de l'alcool comme du petit lait
Chez nous le coma c'est futile, inutilement on aime se mutiler
Sur une autre planète, fonsdé au blunt sur Star Gate
Je m'imagine claquer des dunks au allStarGame
J'ai quitté le hall pour le studio et les salles de concert
Mais j'représente le bloc, parce que la rue ça me concerne
L'argent nous fait défaut , On chasse comme des fauves
Pour tout le monde la même douleur dans la poitrine côté gauche.