FANDOM

1,927,487 Pages

StarIconGreen
LangIcon
​Routine

This song is by Sexion D'Assaut and appears on the album L'Écrasement De Tête (2009).

Seul dans ta sère-mi, seul dans tes ennuis
Seul dans tes habits, tes amis des zombis
Souvent dans les coins les plus pétés de Paris Centre
A patauger dans le vent puis papoter tout simplement du permis
Les jours se répètent en gros y a rien de fantastique
Nos sourires aux lèvres juste quand ça parle de tasse-pé
JB, Coca, Heineken, teille-bou Despé
Mitard 16 piges waouw t'es deuspi
J'aime pas la rue c'est elle qui m'aime elle me fais mal
Un arrêt de bus est tatoué sur mon omoplate
J'ai l'impression de tomber de haut et de faire un plat
La rue nous baise à tour de rôle elle est sûrement polygame
Faut raisonner, faudrait que tu rentres à la son-mai
Mais toi tu préfères la rue juste pour devenir un peu
Comme le ke-mé qui chante "All Eyez On Me"
T'as déserté la raque-ba
Maintenant tu parles de quage-bra
Tu te diriges vers le card-pla,
Ses douches et ses clés de bras
Ça s'excite puis s'insulte pour du stup
Je crois qu'il est grand temps de déboucher la street au Destop
STOP! Tu perds ton temps
Et tout ce qui est stup toi t'opère dedans
GIMS, tu vas perdre tes dents
Mais nan t'inquiètes j'ai ma paire de gants!

Le jour se lève et toi tu sors sans savoir où aller
Mais peu importe du moment que t'as ton shit à inhaler
Maintenant tu deviens grand, la rue te va comme un gant
Tu tournes en rond puis perds ton temps
À boire, fumer toute la night
Les mêmes questions sans réponses concernant ton mode de vie
Chauffer le banc des quartiers devient vite une vrai devise
En plus tu deviens grand, la rue te va comme un gant
Mais tout cela suffit, car ça nous fait souffrir
De te voir gâcher toute ta life

T'es la tu dis quoi, quoi "Ça me casse les couilles!"
Tu préfères le Darfour où ils se ramassent des douilles
Maska se débrouille
Pendant que tu vends ton shit toi a tes khouya
Que tu deviens un violeur, toi il t'as pouyave
Sur le terter t'es là, tu dors debout là
La perte de temps t'étrangle pendant que tu grandis
Vendre du shit a 60 ans dis moi qu'est-ce t'en dis ?
La rue t'as pé-trom t'as cru qu'elle t'aimais grave
Quand tu seras en chien c'est pas elle qui t'aidera
Pour toi c'est un lit elle t'étouffe dans ses draps
LA Routine A LE SIDA TOI TU TE JETTES DANS SES BRAS

La galère, la colère, les comères, les connards
Les petits salaires ça sert à rien
Bibi c'est mieux donc on nique sa mère
15h t'es là, 16h t'es là
"MAIS BOUGE DE LÀ !" c'est ce que ces batards disent
Toi tu fous rien à part tiser des bacs des pack de Bacardi

Le jour se lève et toi tu sors sans savoir où aller
Mais peu importe du moment que t'as ton shit à inhaler
Maintenant tu deviens grand, la rue te va comme un gant
Tu tournes en rond puis perds ton temps
À boire, fumer toute la night
Les mêmes questions sans réponses concernant ton mode de vie
Chauffer le banc des quartiers devient vite une vrai devise
En plus tu deviens grand, la rue te va comme un gant
Mais tout cela suffit, car ça nous fait souffrir
De te voir gâcher toute ta life

Akhi est-ce que tu te vois galérer toute ta vie dans Paris?
À galoper après le khaliss?
T'en oublie même de lire tes hadîth
Wesh qu'est-ce, qu'est-ce qui t'arrive?
Moi elle m'a foutu dans une belle merde (belle merde)
Mon fils aura sûrement une belle mère (belle mère)
Ré-réveillez-moi peut-être je rêve (peut-être je rêve)
Que si t'as un petit peut-être je reste (peut-être je reste)
Chouf, c'est pour les mecs des tiecs des téce
Et qui savent ce qu'il faut adorer qui il faut détester (hum!)
Putain de remise en question
Toujours la Routine avec ou sans ma Sexion (hum!)
Ne me compare pas à eux nan c'est pas pareil
Y a même des taff où j'y vais pas par paresse
Ce qui me fait flipper c'est que Papa parte
Mais dans ce bas monde tu ne verras pas de part égale
Ici c'est la hass Hélas
Et la ce que j'ai mal face à la Routine du SDF
Mashallah la daronne elle se démerde
Pendant que toi t'es la au tiecs à la place des murs (ouais)

Comme toute drogue la Routine à son effet secondaire

La haine de tous mes soldats contenue dans un contenaire
Comme toute drogue la Routine à son effet secondaire

Je sais de quoi je te parle
Je connais bien ces sales soirées khabat toute la night

Le jour se lève et toi tu sors sans savoir où aller
Mais peu importe du moment que t'as ton shit à inhaler
Maintenant tu deviens grand, la rue te va comme un gant
Tu tournes en rond puis perds ton temps
À boire, fumer toute la night
Les mêmes questions sans réponses concernant ton mode de vie
Chauffer le banc des quartiers devient vite une vrai devise
En plus tu deviens grand, la rue te va comme un gant
Mais tout cela suffit, car ça nous fait souffrir
De te voir gâcher toute ta life

Le jour se lève et toi tu sors sans savoir où aller
Mais peu importe du moment que t'as ton shit à inhaler
Maintenant tu deviens grand, la rue te va comme un gant
Tu tournes en rond puis perds ton temps
À boire, fumer toute la night
Les mêmes questions sans réponses concernant ton mode de vie
Chauffer le banc des quartiers devient vite une vrai devise
En plus tu deviens grand, la rue te va comme un gant
Mais tout cela suffit, car ça nous fait souffrir
De te voir gâcher toute ta life

Au tier-quar tout ton temps s'échappe
Ça fait 10 piges que t'as pas changer de sapes
Tu vis les mêmes choses chaque jour
Répéter les mêmes gestes c'est à ça que tu joues

Au tier-quar tout ton temps s'échappe
Ça fait 10 piges que t'as pas changer de sapes
Tu vis les mêmes choses chaque jour
Répéter les mêmes gestes c'est à ça que tu joues

Au tier-quar tout ton temps s'échappe
Ça fait 10 piges que t'as pas changer de sapes
Tu vis les mêmes choses chaque jour
Répéter les mêmes gestes c'est à ça que tu joues

Au tier-quar tout ton temps s'échappe
Ça fait 10 piges que t'as pas changer de sapes
Tu vis les mêmes choses chaque jour
Répéter les mêmes gestes c'est à ça que tu joues

Written by:

Mamadou Balde; Alpha Diallo; Karim Fall; Bastien Vincent; Gandhi Djuna; Badiri Diakite; Adama Diallo