FANDOM

1,928,325 Pages

StarIconGreen
LangIcon
​Le Show Continue

This song is by Sat L'artificier and appears on the album Second Souffle (2008).

On m'dit qu'une vie c'est court
Moi j'aurais eu l'temps d'voir Ben Laden et Bush fils
Chacun à leur tour faire de ce monde une vraie boucherie
Si peu après la chute du mur de Berlin
Voilà qu'ils en dresse un au Mexique et en sol Palestinien
C'est cramé, faut dire qu'depuis le 11 septembre
Les gens voient planer l'ombre d'Al-Qaïda derrière chaque basané
Les tensions montent, mais le plus grand calme on nous recommande
L'État s'occupe de nous dans notre si beau royaume de Sarko-Land
Si 2003 fut marqué par la prise de Saddam
2004 aura vu couler des rivières de sang et d'larmes
À chaque année son lot d'morts, lot d'drames
Et chaque année les douanes font des prises record sur de gros lots d'came
Quant à moi, j'ai passé mes 12 derniers moi à rapper ma routine
Assistant au conflit des Tchétchènes face à Poutine
À fumer d'la résine, à retranscrire c'que voit ma rétine
J'ai même entendu dire que l'rap était mort paraît-il
En tout cas par ici les temps deviennent malsain
T'es plus à l'abri à Marseille d'un homicide ou d'un larcin
Y a plus d'respect pour les anciens ni pour les profs qui enseignent
Les jeunes en chien veulent faire carrière dans la rue où sur scène
Putain d'époque, nos rues sont pourries par les armes et la coke
À croire qu'la paix et l'amour sont morts à Woodstock
À croire qu'l'espoir s'est fait abattre comme Kennedy
Massoud, Martin, Malcom, Ghandi
La liste est longue

Show must go on
Le show continue, on n'en est plus à un mort près
La Terre s'arrête pas d'tourner quand tu reposes en paix
On t'pleure une dernière fois, 5 minutes après, la vie suit son cours
Avec où sans toi, c'est comme ça Show must go on
Le show continue, on n'en est plus à un mort près
La Terre s'arrête pas d'tourner quand tu reposes en paix
On t'pleure une dernière fois, 5 minutes après, la vie suit son cours
Elle reprend ses droits, c'est comme ça Show must go on

On n'est rien sur Terre, chaque jour nous l'rappelle
Des morts s'ramassent à la pelle, si ça t'gène t'as qu'à faire appel
Mais ni ta peine, ni la mienne n'empêcheront le monde de tourner
L'argent d'être blanchi ou d'être légalement détourné
Redescend sur terre, à l'heure où j'rappe l'Afrique se meurt
C'qui m'empêche pas d'penser au dernier ML, au dernier Hummer
Aux dernière rumeurs à trop de truc futiles
Alors que dans l'même temps des missiles ratent leurs cibles et frappent des civils
C'est malheureux mais les années se suivent et se ressemblent
Ici du sang d'innocent coule sans cesse de janvier à décembre
Autant d'gens qui mériteraient leurs minutes de silence
Mais leurs pauvres vies n'ont pas d'valeur pour les pôles de finance
L'humanité court droit au suicide
Qui s'en soucie, c'est d'jà assez dur comme ça d'faire des sous ici
Moi tu l'sais j'suis qu'un MC au M.I.C
J'fais pas l'poids face au G8 et l'OMC

Show must go on
Le show continue, on n'en est plus à un mort près
La Terre s'arrête pas d'tourner quand tu reposes en paix
On t'pleure une dernière fois, 5 minutes après, la vie suit son cours
Avec où sans toi, c'est comme ça Show must go on
Le show continue, on n'en est plus à un mort près
La Terre s'arrête pas d'tourner quand tu reposes en paix
On t'pleure une dernière fois, 5 minutes après, la vie suit son cours
Elle reprend ses droits, c'est comme ça Show must go on

Si tu t'sors pas d'la merde, qui l'fera pour toi ?
Ici bas c'est chacun sa merde, c'est chacun pour soi
Liberté, Égalité, Fraternité
Leurs concepts à la con s'barrent en couilles dès qu'on quitte la maternité
Tu sais c'que c'est tu peux crever sur l'trottoir
Qui s'arrête pour voir si tu respires où si c'est trop tard
Si t'es chômeur en fin d'droit, tu peux t'mettre un doigt
Ou aller braquer, peut-être qu'une prison de France t'offrira un toit
Le mal est fait, et ce siècle parle mal
À ta place j'investirais dans un bunker ou un pare-balle
La nouvelle génération a les dents longues
Eux aussi en ont marre de squatter les bancs et préféreraient squatter les ondes
Fais-toi une raison, c'est comme ça au gré des 4 saisons
Comme ça qu'la faim tu un homme toutes les 4 secondes
Dans l'indifférence la plus totale
Pour les intérêts d'Elf et Total

Show must go on