FANDOM

1,928,233 Pages

StarIconGreen
LangIcon
​Le Souff' Du Yâb

This song is by Plume Latraverse and appears on the album Métamorphoses, Tome 1 (1982).

Je me lève ce matin
Y fait beau, je suis content
Les oiseaux swingent dans le firmament
Je suis heureux, c'est certain
Le ciel est bleu, le soleil est plein
Dans ma tête y a comme un gros coup de vent

Ma voisine sort de son litte
Encore plus grosse que je pensais
Pis a crie: "Tharèse viens icitte!
Va me chercher une pinte de lait."
Les arbres se mettent à s'étirer
J'hallucine c'est pas possible
Qu'est-ce qui avait dans mon café?
De quelle flèche suis-je la cible?

Quel miracle! Le toit s'envole
Dans un essaim de couleurs
Tout en haut passent les vidangeurs
Sur un camion plein de banderoles
Tharèse rit comme une vraie folle
Et pis moé je ris avec de bon coeur

Je viens pour traverser la rue
Pour acheter mon journal
Je passe carrément au-dessus
Je me dis: rien de plus normal...
Au Yâb les mauvaises nouvelles!
Les angoisses pis les discours
Je m'assois dans une poubelle
Qui passait au-dessus de ma cour

Tharèse retrousse son jupon
Un clin d'oeil entre les cuisses
Pour venir me rejoindre dans mon oasis
Sur un fond d'accordéon
Un aveugle vagabond
Fait visiter le ciel aux touristes
"Hasch! Pot! Acide... mescaline... coke... mushrooms..."

Pis arrivent les estropiés
Les pieds bots pis les culs de jatte
Tout le monde se met à danser
Sur ce qui lui reste de pattes
Le bon Yeû qui est le plus sage
Comme un bon imprésario
Ben assis sur son nuage
Ne voit que 20% du show

Tharèse pis moé on s'en fout
Le bon Yeû peut regarder ailleurs
On veut donc rien savoir des voyeurs
Dans note petite cachette à nous
Pas besoin de projecteur
Ni de metteur en scène, ni de spectateurs

L'éternité a des ailes
Qui nous font faire des petits tours
Qui font revoler les poubelles
Qui font voler les amours
C'est un printemps tout joyeux
Qui éclate dans toute sa jeunesse
Qui arrête de se prendre au sérieux
Pour venir nous montrer ses fesses... Tête folle!

Y a tellement de belles filles sur ma rue
Que je perds la tête, que je perds la tête
Y a tellement de belles filles sur ma rue
Que je perds la tête pis je vois juste du
Oh Tharèse, ma muse de 13 ans 1/2

Maudite concupiscence!