FANDOM

1,948,972 Pages

StarIconGreen
LangIcon
Les Forteresses

This song is by Louis Capart.

Quand on parle trop au fond des bistrots
Le vin plonge nos rêves dans l'eau
Les lois du pays se font loin d'ici
Dans les bureaux du mépris

Fragile ou puissant, tout est différent
Selon que l'on soit l'enfant
De pauvre pêcheur ou de professeur
D'ouvrier, de sénateur

Il y a des prisons qui taisent leur nom
Des murs qui se dressent comme des forteresses
Contre les manants qui sortent du rang
Et les inconnus qui viennent de la rue

La faim et la peur, comme le malheur
Sont inscrits dans la tête et le cœur
Chaque vie qui passe nous laisse la trace
De ceux dont on prend la place

Quand au fil de l'âge les traits du visage
Nous confirment nos lourds héritages
On fait allégeance à la persistance
De siècles de ressemblance

Il y a des prisons qui taisent leur nom
Des murs qui se dressent comme des forteresses
Contre les manants qui sortent du rang
Et les inconnus qui viennent de la rue

Bien sûr, au départ, pour être Mozart
Il faudrait bien plus qu'une guitare
Qu'une mélodie bonheur d'aujourd'hui
Demain promise à l'oubli

Les chants populaires même légendaires
Sont ignorés dans les ministères
Trop de vaniteux et de ténébreux
Siègent toujours près des cieux

Il y a des prisons qui taisent leur nom
Des murs qui se dressent comme des forteresses
Contre les manants qui sortent du rang
Et les inconnus qui viennent de la rue

On le sait déjà quand on vient d'en bas
Les rêves sont de rudes combats
Pour aller plus haut, quitter le ruisseau
L'échelle a de gros barreaux

On ne peut sans cesse vivre de promesses
Dans l'ombre hostile des forteresses.
Alors notre vie un jour s'affranchit
Et brave les interdits

Contre les prisons qui taisent leur nom
Les murs qui se dressent comme des forteresses
Chantent des manants qui sortent du rang
Et des inconnus qui rêvent dans la rue

External links