FANDOM

1,927,782 Pages

StarIconGreen
LangIcon
​Fin de 22e siècle

This song is by Les Goristes and appears on the album C' pas triste (2005).

En cette fin de siècle, le vingt-deuxième
Je vous parle d'ici, de Brest même
Brest qui n'a pas changé vraiment
Sauf quelques p'tites choses en passant

Tous les jeudis j' vais au boulot
Faire mes cinq heures de la semaine
La boîte est loin je prends l' métro
Mais c'est direct, j'ai de la veine
Je monte à la station Sernan
Qu'est à deux pas d' mon domicile
C'est à Plougastel que j' descends
Comme ça j'évite le centre ville

Y'a des week-ends où l'on s' fait suer
Depuis qu'il n'y a plus de voitures
Malgré les mille chaînes de télé
En relief et grandeur nature
Alors on sort, on va danser
Des danses qu'on dansait par ici
Des vieux trucs qui viennent du passé
Le rentrabloc le sirtacuit

De mon jardin, je vois Crozon
Le pont d' Molène à l'horizon
Y'a plus d'immeuble pour nous géner
Ils ont été dynamités
Tout ça parce qu'un illuminé
Au milieu du siècle dernier
A détourné l'avion d'Ouessant
Sur les tours de Quéliverzan

Quand j'ai l' bourdon, j 'reprends l' métro
Pour aller m'aérer un peu
Comme ça en moins d' deux heures chrono
Je peux profiter du ciel bleu
Quand je pense qu'à Landivisiau
Avant qu'on construise des bureaux
Y'avait des champs, des vaches, des veaux
J'ai vu ça sur une vieille photo

Vous avez l'air très étonné
Aujourd'hui, de m'entendre chanter
Une chanson écrite en français
Alors qu'on ne cause plus qu' l'anglais
Mais il y'a d' plus en plus de gens
Qui apprennent le parler d'antan
Y'a même une école par ici
Où on parle français aux petits

Comme la rade était trop polluée
Elle est aujourd'hui bétonnée
On a de la place, maintenant
Pour bosser sur des vieux gréements
En vue d'une fête qui depuis longtemps
Se renouvelle tous les quatre ans
On reconstruit à l'identique
Un vieux sous-marin atomique

J'habite à Brest au centre ville
Enfin au nouveau centre ville
Dans un quartier bien sympathique
À deux pas du centre historique
J'ai une petite maison au coin
Des rues Carlos et puis Jourdain
Du nom de deux marins d'ici
Qui faisaient d' la pub pour du jus d' fruits

On est toujours fiers d'être Brestois
Même si notre Brest ressemble pas
À ce qu'on peut voir, c'est magique
Sur d'anciens supports numériques
On parle de ça dans nos soirées
Avec la vieille dame d'à côté
Dont la grand-mère qu'était pianiste
A connu l' dernier des Goristes