FANDOM

1,927,892 Pages

StarIconGreen
LangIcon
​Fleur Fanée

This song is by L'Algérino and appears on the album Mentalité Pirate (2007).

Maudit soit ce jour où j'ai cueilli cette putain de fleur
Pensant faire le bon choix j'ai tout d'suite ouvert mon cœur
Un cœur dur à prendre car par habitude d'être froid
Piqué par le venin d'l'amour c'était la première fois
Y'avait rien à reprocher malgré son passé douteux
Dur à accepter j'avais même failli la quitter
Mais elle est tombée dans mes bras en lâchant des larmes
Me regardant droit dans les yeux :"je te veux je t'aurais Sam"
J'ai pardonné tout le monde fait des erreurs, j'en ai fait
J'l'ai prise comme elle était j'lui ai rendu sa dignité
Elle m'présente à sa mère et j'la présente à la mienne
La mienne me suggère directement de faire un mariage halal
J'avais 21 ans pas un rond, pas de situation
J'ai pris mon courage à deux mains j'suis parti au charbon
Ma sœur un an de stress, un an de galère, demande à mes potes j'pensais qu'à ça
Il m'fallait d'l'argent, j'en dormais pas
En plus de ça le doute me ronge
Le fait que j'sois pas son premier mec me pourrit mes songes
Et j'fais des rêves bizarres et j'vois flou dans ce blizzard
Et j'en perds les cheveux peut-être un signe de mauvais présage

Fleur fanée
Maudit sois ce jour où j'ai cueilli cette putain de fleur
Pensant faire le bon choix j'ai tout de suite ouvert mon cœur
Fleur fanée
Naturellement tu ouvres ton cœur sans savoir pourquoi
Des émotions des sentiments que tu ne contrôles pas

Clôture dans le cerveau j'en deviens paranoïaque
Le sommeil troublé par des sentiments contradictoire : amour haine et jalousie
C'était la seule personne après mes proches pour qui j'aurai pu donner ma vie
Les mois sont passés, le temps m'a assagi
Mais sans m'douter que j'rentrais dans un sommeil léthargique
L'amour rend aveugle, j'ai aimé sans compter, donné sans compter mon amour mon énergie...
J'lui ai fait vivre un conte de fée
Un mariage digne d'une reine, tout ce dont petite elle a rêvé
Elle a grandi sans père, quand elle en parlait, elle pleurait, ça me touchait
J'ai voulu donner tout ce dont elle a manqué, c'était mon côté hnine
Le jour du mariage, j'avais une rose rouge à la main, j'suis venu la chercher avec une limousine
Tout le monde était content pour moi
Mais il s'doutait pas que pour lui offrir tout ça j'ai craché pendant des mois
De l'or, de la soie elle était sur un trône dorée, les gens bouche bée
J'ai fait ça bien car chez moi on s'marie qu'une fois
Enfin c'est c'que j'croyais et j'me doutais pas qu'cette fleur était pleine d'épines et que le pire allaii m'arriver

Fleur fanée
Maudit sois ce jour où j'ai cueilli cette putain de fleur
Pensant faire le bon choix j'ai tout de suite ouvert mon cœur
Fleur fanée
Naturellement tu ouvres ton cœur sans savoir pourquoi
Des émotions des sentiments que tu ne contrôles pas

Mon amour était tel que même si elle pouvait plus enfanter
J'l'aurais gardé, même si elle était stérile des mômes on aurait adoptés
Même dans une chaise roulante sur ma vie j'l'aurais jamais lâchée
C'est fou comme on peut tout gâcher
Elle a commis l'irréparable la pire chose qu'on peut faire à un homme
Et qu'un homme fier ne peut pardonner
J'vais pas tout dévoiler par pudeur, par respect
Mais sache que cette **** ne s'est même pas respectée
Corps sali, corps souillé elle a tout perdu
Gagné une réputation de fille qui donne facilement son *** (chut)
Elle se retrouve seule à pleurer sur son sort, j'peux rien y faire
On se retrouve tellement seul face à ses torts

Fleur fanée
Maudit sois ce jour où j'ai cueilli cette putain de fleur
Pensant faire le bon choix j'ai tout de suite ouvert mon cœur
Fleur fanée
Naturellement tu ouvres ton cœur sans savoir pourquoi
Des émotions des sentiments que tu ne contrôles pas

Tout l'mal qu'il y'a en moi prie pour que Dieu la maudisse
Et le bien qu'il y'a en moi prie pour que Dieu la guide
Le mal qu'il y'a en moi prie pour que Dieu la maudisse
Et le bien qu'il y'a en moi prie pour que Dieu la guide
Une pensée aux femmes qui s'respecte, aux hommes qui les respectent
Quand on commet le pire, c'est trop tard on regrette