FANDOM

1,928,185 Pages

StarIconGreen
LangIcon
​Lacrizeomic

This song is by Jul and appears on the album Je trouve pas le sommeil (2014).

Et ouais, et ouais, ça a voulu me chauffer hein?

Obligé de faire Lacrizeomic 2
C'est lacrizeomicmec, en direct d'La Puenta mon pote

J'les calcule pas, j'trace tout droit
MC j'm'en fous d'toi, mais arrête d'pomper mon flow
Qu'est-c'qui va pas? Tu t'prends pour moi?
Tu parles de moi on m'a dit d'après les infos
Eh vas-y nique tes morts fort
Ça y est j'en est ma-ma-marre
Bai-bai-baise les tous m'a dit mon tiek fais leur la guerre
C'pour mes potes qui font cracher Jul en cellule
Qui mettent les baffes sur la fenêtre en faisant des pompes torse-nu
Pour ceux qu'on pas un, pour ceux qui partent à la gratte seul
T'as des soucis, t'es en sursis, poto t'es pas l'seul
Et j'pue la rue comme Kalif, j'trouve pas l'sommeil la nuit
Dis moi qu'est-ce qui t'arrive? J'te sens pas bien la mif
J'aime roder en deux roues, dans mon tiek avec les frérots
Bats les couilles des feux rouges, ou qu'un shmitt fasse le héros
Là c'est Jul bande de berhos, mets la tienne c'est l'apéro
Si t'as gaffé excuse-toi et viens on repart à zéro
Eh wesh alors mademoiselle, qu'est ce qu'on fait là seule?
Vas-y monte sur la scelle, et mets contre moi tes bzezel
D'ma vie j'en ai marre
Trop de BDH dans le secteur qui aimeraient me jeter un sort
J'reste moi-même moi, allez leur dire
Ouais j'suis fier de moi j'ai pas sucé pour sortir
Me parle pas, j'suis concentré quand j'suis sur l'ordi
Le succès je l'ai eu, parce que j'sors de l'ordi
J'aurai voulu t'aimer mon coeur est brisé
J'pourrais pas te dire mes sentiments tant que j'ai pas tisé
Tant que j'ai pas sympathisé
T'es blindé on ma dit qu'on
T'a vu ramener des folles à l'hôtel au Madison
Bon bah disons que les gens sont pleins de blabla
C'est bâtards aimeraient que je meurs ou que je prenne dix ans
Et j'débite des beats, j'suis venu pour mettre des buts
Toi ton équipe lèche des bites, et parle en traître comme des putes
Dans mon del j'regarde en l'air quand je cabre
J'fais des clins d'œil aux gadjis
J'ai fait la coupe y'a pas de casque
Et qui veut test, JUL the best
Mais pas comme ces gros traître qui retournent leur veste
Et là j'ai mal à la tête, pas d'humeur à faire la fête
Et ces fils d'eup veulent me freiner dans ma quête
On est guettah au shit, y'a embrouille sors la machette
Faut qu'tu saches qu'y'a personne qui m'achète
Ni ton respect, ni tes folles et ni tes chèques
T'es pas mon pote j'vois pas pourquoi tu me tcheck
T'es entouré des vrais, laisse pas traîner ton vice
Va acheter mon disque c'est comme si t'achetais un dix
Avant j'chargeais des miss et j'freinais sur les disques
Avec ma Twingo on allait rôder, on était dix
Elle m'fait la fille propre, j'l'ai vu à l'hôtel Ibis
En plus j'connais son mec si téminik au tel il glisse
Pour mes frérors malhonnêtes qu'accélèrent en fond de six
Le scoot' dans la camionnette, à l'affût devant les civs
Trop d'folles dans les chichas, ou Mamacita
Moi j'suis au quartier avec mes khos on fume le shit tard
Je l'aime mais pequeno
Dedans j'ai vu les petits s'armer comme la bande à Zépékénio
J'les ai vus sur des motos à trois cabrer, faire des soleils
Faire des plans pour braquer l'tabac au lever du soleil
J'cherche une minch' qui a du cœur pas un tapin
Petit frère sèche les cours pour se frapper des temps-pleins
Y'en a qui tenenew tarpin, qui niquent leur paye au casin
Jusqu'à s'mettre en dette mes potes j'crois qu'il leur manque une case hein
Au quartier y'a trop d'loups c'pour ça on s'est acheté des mitrailleurs
Pendant qu'dans les caves ça refrappe les caches du Fazer
Dédicace à ceux qui représentent le tier-quar en prison
Dedans ça fait d'l'argent sale pour sortir et le mettre ailleurs
Ramène la fu-fu du parlu, bien calé dans ton tailleur
J'ai fait cet album pour prouver qu'mon son vient vraiment d'ailleurs
Y'a trop d'folles à l'affût, trop d'civils qui cherchent la fuf'
Qu'est-c'qu'il fait il ramène sa pouf, il la croit quand elle chante la flûte
T'es sur les nerfs, une envie d'faire un murder
Le maton te guette ton pote te deuh à la fenêtre
J'suis pas un voyou moi j'dis pas qu'j'tire
J'suis qu'un être humain, j'vais partir, j'ai un avenir à bâtir
J'écris dans l'quartier, il pleut ça sent la galère
Les civ'passent on les fixe ces fils dep ils font marche arrière
Le jour des clips ça sort les cross ça veut rouler des joint plus gros qu'le monde
Celui qui s'esquive quand y'a les flics la honte
Oui j'suis pronto, écoute du Jul dans ta Féfé, ta Punto
Vitres teintées fumée toxique ça fume même sur un spliff goutte d'eau
OK, tous opés, "JUL" floqué sur l't-shirt
J'suis venu pour tous les choquer, ok
Comme Swagg Man j'suis posey
Le jnoun a pris un verre d'Rosé
Chez moi les jeunes sont fous des fois pour une folle ils veulent s'arroser
J'ai osé, si j'ai posé, c'est pour tout niquer
Ok, maintenant ça tchoupe avant ça quand ça m'écoutait ça s'moquait
Coup d'crosse de hockey, désolé si j'ai fauté
Mais n'oublie jamais gros quand y'a eu embrouille j'ai sauté
J'suis parti d'rien j'vous l'rappelle
Respect aux frères qui purgent des peines
Celle-là c'est pour Barbas gros y'a plus d'cœur y'a plus d'peine
J'fais pas l'bad boy, et là j'en place une pour Boy
En promenade sur une jambe on n'oubliera jamais le hood boy
Ils savent qui c'est qui nique qui

Ils savent qui c'est qui tchoupe qui
Moi c'est JUL, tu peux m'voir en stunt, en Porsche ou en Suzuki
Y'a des sous qui dorment, y'a des équipes qui s'forment
Y'a des loups qui zonent et des poukis qui donnent
J'reste moi-même moi malgré les coups de crasse
T'as d'la beuh le couz' passe
J'étais en Twingo j'branchais les meufs qu'y'avait en Classe E
Putain d'époque j'vois les petits tasser
Ils pensent au futur pas au passé
Sur ta sœur ils veulent passer
Demande à Azzedine, putain c'est des bâtards les gens
Touche à la mama ça viendra t'mettre des Kalashs dans les jambes
C'est la gratte, celle-là c'est pour Houss et Mouss'
On aime les folles les flouzes t'as pas compris on vous baise tous
À l'aise au mic', comme l'Ours et Walid au volant
N'insulte pas la daronne ça peut revenir avec le pe-pom et l'collant
Quand j'dis qu'j'ai trop les dents gros c'est pas en rigolant
Quand j'roule du shit j'lève le collant
Quand j'fume d'la beuh j'suis étonnant
C'est pas normal c'que j'vois les gars, j'vois personne se serrer les coudes
Si t'es bien mets ton pote bien fais pas en sorte qu'il te lèche les couilles
Pour un bleu ouais ou même pour un petit pétou
Passe au E si tu veux cher-tou
J'traînais beaucoup dans ma vie, mais j'dis pas qu'j'sais tout
C'est pour les petites corpulences, qui font trembler les gros
Qui insultent les képis en leur faisant des doigts dans l'rétro
Ne tends pas trop l'oreille, parc'qu'après t'en sais trop
Ne tends pas trop la main parc'que même tes potos ont les crocs
Tout a changé, avant au secteur on était trop
On traînait à La Puenta au bloc quatre ou devant l'métro
Plaquette de shit sur l'ovetto
Pour le charbon les petits s'levaient tôt
La vie, me rend en chien pour m'soigner faudrait un véto
Les flics j'fais qu'les éviter, le terter j'l'ai jamais quitté
J'ai vu ce jeune braquer ce riche armé sur un T-Max Kit T
Dis-moi qui t'es, tu veux m'connaître t'sais même pas qui j'suis
Les gens s'en foutent d'aller voler tant qu'y'en a toujours un qui suit
Ouais celle-là c'est pour les vrais, impossible de quitter l'quartier
Aux Baumettes faut porter ses couilles, insulter la mère aux brigadiers
J'ai rien lâché j'ai eu l'envie, tu peux demander à Tota
Malgré les fils de pute qui font des boycottages
Ouais celle-là c'est pour Charly, mon manager que j'aime
C'est grâce à lui qu'j'suis là, quand j'pense à lui j'revois des scènes
Il croyait plus en moi, que moi j'crois en moi
P't-être qu'un jour on s'reverra pour l'instant j'pleure quand j'suis chez moi
J'suis trop mal tu vois l'schéma, même si j'garde le sourire
Les frères rangez vos armes c'est tout l'monde qui fait qu'souffrir
Moi j'veux pas inciter, les jeunes dans les cités
Moi j'veux juste les évader, les faire danser sans hésiter
Et toi MC de merde, arrête d'parler de moi
Moi quand j'ai eu mon disque d'or, j'parlais de moi
Que ça s'invente des vies pour des vues
C'est vrai qu'c'est des sous mais bon tu rappais mieux au début
On fait comme on peut on s'débrouille, Liga One gros on déboule
En rentrant d'showcase j'pourrais faire dix films de boules
Tu m'connais j'reste le même
Qu'y'ait d'l'argent ou pas, qu'y'ait des folles ou pas
Présent quand un frère s'fait juger coupable
Au quartier c'est d'là qu'tout part
J'voyais les petits grimper au balcon
En partant j'leur disait "pense à ta daronne fais pas l'con"
Un jour j'étais posé, pépèrement au quartier
C'était l'matin, shmit en Kangoo, le charbon s'est fait péter
J'disais aux clients "repartez, revenez p't-être demain, y'aura d'quoi faire partir"
J'aimerai voir l'bonheur mais pour l'instant j'ai vu que l'extrait
La vie c'est chaud comme tirer sur son pote sans faire exprès
Et range ta Kalash bolosse rien n'sert de faire le colosse
Toujours l'crocodile ou JUL floqué sur l'polo
Et demande à Momostre fais gaffe aux pétasses qui follow
Si y'a des salopes qui veulent tes sous ouais en gros y'a qu'des follastres
C'est pour mes taulards qui m'disent au pompe on sévit
Pour m'refaire j'raquette des gens ou j'vends des plaquettes semi
C'est pou les braqueurs en deux et demi qui rentrent chez toi avec une perruque
Ça s'refait avec un morceau à dix chez moi quand c'est rude
Haut les mains c'est la crise à la Ziyu
MC rafale de droites dans tes dents Hadouken à la Ryu
Trop d'rage en moi, trop d'fils de bâtards
Ferme ta gueule t'étais une victime au placard
Que tu blablates c'est pour les p'tits d'chez moi
Qui t'observent ceux qui t'abattent
Qui veulent ta femme, ta vie et ta carte
J'sais plus qui est qui, j'cache mes cicatrices
J'en ai tellement marre moi, de voir mes gars tristes
Que ça m'piste, en showcase j'retourne la piste
J'connais tellement bien la vie qu'tu peux la lire sur mes cicatrices
Eh les gars peace, venez on s'fait la bise
Fermez vos gueules quand vous êtes seuls vous l'ouvrez quand vous êtes à dix
Comme Mortadons j'fais la diff', et tous mes gars kiffent
J'suis trop sur les nerfs, quand tout va mal j'suis ton sédatif
Pour moi l'rap c'est Eazy-E, ouais demande à Veazy
La Puenta ils connaissent pas qu'ils viennent nous rendre un peu visite
J'fais plus d'rap bah la rue meurt, d'après les rumeurs
Désolé si j'ai refusé une photo c'est qu'j'étais pas d'humeur
Mon cœur est noir, miss, rallume la lumière
Tu fais l'mec simple, devant des folles tu fais l'allumeur
Laissez-moi j'suis mal luné, se sentir mal aimé
Ça fait mal comme d'apprendre qu'une personne que t'as aidé veut t'allumer
Ça s'met des rafales dans les pattes
Y'a embrouille regroupe tout l'monde prépare les calibres et les balles
Il t'victimise mon pote tu veux qu'je fasse quoi?
J'suis pas Mesrines moi t'es pas content bah casse-toi
C'est pour mes frères en cellules mec, miradors fusils à lunettes
Plus d'respect c'est trop la crise tu dis c'ton pote tu veux lui mettre
J'fume la substance illicite, tout droit venue de Drancy
Dis poto d'en faire un gros j'suis pas trop bien ces temps-ci
Fuck les commères les racistes, j'm'en bats les... pense à la six
J'm'en tape moi, tant qu'elle mouille la culotte dans l'A6
En manque de eus rien qu'ça tise
On attire trop d'jalousie ça sort l'Uzi, ici c'est pour rien qu'ça tire
Armani, Versace, moi c'est JUL faut qu'vous sachiez
J'faisais du rap dans ma chambre chez moi j'voyais les civils s'cacher
Tu fais l'voyou? T'as jamais touché une gâchette
Et j'ai entendu qu'tu baisais sa sœur en cachette
Ouais l'honneur ça s'achète, en plus t'es une cagette
Plus d'tête sur la hachette, sur le grand-père à Najet
Sur une île j'm'imagine faire des tractions comme une machine
Tu l'sais pas encore, Liga One c'est ma team
J'pose hardcore
Pour ceux qui s'amusent à dire qu'j'sais pas rapper
J'ai l'buzz tu viens t'coller
J'ai pas besoin d'toi fous-moi la paix
Moi j'te lance ce high-kick dans la tête, au quartier c'est pas la fête
Laisse pas traîner ton fils, les petits d'chez moi l'raquettent
J'suis ailleurs, dois-je vous rappeler qu'j'vais tout niquer
Wesh rappeur tu fais l'dur, ta femme te met au piquet
J'veux Shakira comme Piqué, Beyoncé comme Jay-Z
J'suis dans ma paranoïa j'crois qu'j'commence à devenir crazy

Et ouais et ouais, vous êtes là vous chantez pour rien
Vous parlez d'moi dans vos sons
Vous avez serré ou quoi?
Vous m'comparez à Tupac, ah nan
J'sais très bien qu'j'suis pas Tupac bande de folles
C'est ça qu'j'vous reproche
Et ouais, que ça papote, que ça blablate sur mon compte
Eh nan arrêtez les gars, pourquoi vous êtes jaloux?
J'suis arrivé seul, avec l'aide de, d'mon manager
Toute mon équipe: Tota, Charly, Momostre
Bon les gars, arrêtez d'parler de moi, vous dîtes n'importe quoi
Que j'vois des fausses rumeurs, des fakes qui viennent me parler
Eh vous m'faîtes rire, eh ouais, vous m'faîtes rire en fait
Voilà, c'est Lacrizeomic 2
Déguste le son, et arrête de, de parler pour rien là
Je sais encore qu'tu vas laisser tes commentaires de fils de, t'as vu
Mais j'm'en bats les couilles
Voilà, c'est Ju-Ju-Jul c'est Lacrizeomicmec