FANDOM

1,948,194 Pages

StarIconGreen
LangIcon
Pensées Pour Moi-Même

This song is by Hologram Lo'.

C'est comment d'habitude, j'parle de la violence, d'ma lecture
Qui m'empêche de souffrir entre la romance, la vie d'rue
Paris est orageux, mais j'y vois pas qu'des idées claires
Regarde les rides à papa, normal qu'j'aime pas quand la routine dessine les traits
J'pensais que l'amour aurait bouffer ma haine, j'ai l'coeur en miette
J'pensais ravaler ma fierté, j'dégueule en scred
Paris roule en vélib, moi j'vis en roue libre, mais j'pars au quart de tour
Chez moi on parle de tout
Mais abandonne l'idée
D'être une star de foot, nos rêves s'écroulent,
Et j't'imite le quartier
C'est un voisin, qui en parlant de moi dit "si l'autre crève c'est cool"
J'ai pas d'argent, je m'éclate quand ça tise d'la daube
Tu veux un plan, non vraiment pas d'quoi fêter la fin d'ma crise d'ado
J'ai peut-être des rimes bateaux, vu que je flanche pas mal
Ouai j'viens d'Paname
Des HLM, ouai j'ai pas l'salaire de Cristiano
Et puis c'est quand je m'attarde sur ma vie passée, que j'écris de tristes textes
Le rap m'a taper dans l'oeil, lui et moi, c'est que des prises de tête
A balancer des rimes de merde, mais toujours plein d'espoir
L'important c'est pas d'chuter, le reste c'est c'qui nous laisse croire
La Haine, plus qu'un film, c'est un sentiment qui ronge l'esprit
J'ai deux, trois potes qui tueraient pour un filon d'ness-bui
On m'a dit danse et chante
Mais la vie n'est pas rose, le ciel n'est pas beau, et mes larmes se font rares
Pourtant j'ai vu l'amour en sanglots dans les bras d'mon ex
Me mettre à pleurer aussi en criant "Chérie, garde ton calme"

Une pensée pour moi-même, un livre près d'mon lit,
Marc Aurèle, yeah, une pensée pour moi-même
Une pensée pour moi-même, un verre de tise et j'm'enivre
Tous les soirs, une pensée pour moi-même

Une pensée pour moi-même, un livre près d'mon lit,
Marc Aurèle, yeah, une pensée pour moi-même
Une pensée pour moi-même, un verre de tise et j'm'enivre
Tous les soirs, une pensée pour moi-même

Tout va mal c'est vrai, maman paye ses dettes
Et moi j'dépense ses thunes
J'ai vu la juge et pour mon avenir, tout dépend d'cette (?)
J'déprime tellement
J'dérive tellement
J'suis mal, le bonheur, j'l'esquive salement
Les drames continuent de défiler, dans ma tête
J'en ai marre, j'vais vider, un barrier dans mon tieks
C'est grave, j'm'exclame, et personne m'écoute
Nique le rap, les femmes, et ces patrons d'mes couilles
J'ai pas le choix, faut qu'je taffe, quitter ma propre routine
Avant que je sois clochard, avant que la tise me bousille
J'ai une petite voix, mais un passé d'voyou
Demande à Nkrumah, si quand je l'ai connu, j'lui parlais d'amour
Paris romantique, j'dois te l'avouer si c'est pour rire
Paris ville de l'ignorance et ça c'est ce qu'ignore les touristes
On flanche, mais ces papis c'est pire, une dernière goutte d'alcool
Et j'regrette de tromper ma zouz avec ces barbies des nuits
Des fois ma rime est fade malgré qu'la vie m'éclate
Alors j'ferme les yeux comme quand j'étais petit, lors un baiser de cinéma
On m'dit "T'es distant.", j'comprend pas
Toi qui rigole souvent, danse en boîte
On t'entend plus tu ressembles à l'Islande
Si l'rap marche pas, j'délaisse les gros flows d'la côte est
J'ai autre chose à côté pour porter mes polos Ralph Lauren

Une pensée pour moi-même, un livre près de mon lit,
Marc Aurèle, yeah, une pensée pour moi-même
Une pensée pour moi-même, un verre de tise et je m'enivre
Tous les soirs, une pensée pour moi-même

Une pensée pour moi-même, un livre près de mon lit,
Marc Aurèle, yeah, une pensée pour moi-même
Une pensée pour moi-même, un verre de tise et je m'enivre
Tous les soirs, une pensée pour moi-même

External links