FANDOM

1,934,378 Pages

StarIconGreen
LangIcon
​À L'Ombre du Zénith

This song is by Georgio.

Depuis tout petit je suis bloqué donc j'aime pas le périph
Et si je veux palper le fric c'est pour la mif pas pour me payer un BlackBerry
Tu fais des blagues chérie t'as vu ma vie t'imagines qu'elles sont pas térif
Pa grave je gère que des sales connes j'ai pas le bac c'est triste
Et c'est pas le pire je t'avoue
J'ai un sommeil farouche j'enchaîne les cauchemars quand je me réveille tard
Et que dans ma chambre je vois le soleil partout
Quand on me dit "travaille" je défie la rengaine
Je file à l'anglaise je veux m'évader ne serait-ce qu'un mois dans une villa au bled
Mais je suis bloqué au fond du gouffre et quand je bois de l'alcool
J'entends la voix de ma mère qui me répètes "sale con tu coules"
Mes amis je les aime plus tant que ça
Abandonné comme une pute en boite
Mes relations se conservent moins qu'un whisky 12 ans d'âge
C'est vrai que je suis tout le temps mal
Dana ma tête c'est Pearl Harbor
Faut pas que tu me tendes la corde je pourrais sauter crois pas que je pète la forme
Mon père à tort je suis pas un mec bien je suis bon qu'à pé-ra le soir
Trouver de l'argent devient urgent je mets mon CV sur le bloc opératoire

Perdu dans ma mélancolie je fais le grand je cogite
Le mouak dans ma paire de Nike je prends le mic dans des élans de folie
Je me bute la tête c'est plus la même quand je bois des mélanges horribles
Toutes façons ma vie entière n'est qu'une énorme connerie

Perdu dans ma mélancolie je fais le grand je cogite
Le mouak dans ma paire de Nike je prends le mic dans des élans de folie
Je me bute la tête c'est plus la même quand je bois des mélanges horribles
Toutes façons ma vie entière n'est qu'une énorme connerie

Le visage triste je veux quitter Paris pour Barcelone
Je connais pas un seul homme droit pour oublier ça je kiffe
Souvent les paroles sont polluées alors en apnée je suis
Tu connais mon genre pote ceux qui opposent sont amnésiques
Le lycée c'est dur plus facile de le quitter
Car moi j'étais une merde dans le cours
Et ça je veux pas que ma mère s'en doute
J'écris quand ça va pas chaque matin j'ai des nouveaux textes
Je connais pas mes cous' au bled
Pour les liens familiaux je suis pire qu'un bourreau frère
Je passe plus de temps avec Amélie qu'avec ma propre mère
Comprend qu'avec mes potes mon cœur n'est plus en porcelaine
Sur la corde raide je joue les équilibristes j'ai pas trop le choix
Écrire c'est mon océan le rap c'est que ma pataugeoire
Sur mon apparence qu'est-ce que je m'en fous de l'avis des grosses merdes
J'ai pas de swagg quand le soir je regarde des vidéos de sketchs
Demande pardon aux potes au chtar qui font face à des gros obstacles
D'être absents comme sur pas mal de photos de classe

Perdu dans ma mélancolie je fais le grand je cogite
Le mouak dans ma paire de Nike je prends le mic dans des élans de folie
Je me bute la tête c'est plus la même quand je bois des mélanges horribles
Toutes façons ma vie entière n'est qu'une énorme connerie

Perdu dans ma mélancolie je fais le grand je cogite
Le mouak dans ma paire de Nike je prends le mic dans des élans de folie
Je me bute la tête c'est plus la même quand je bois des mélanges horribles
Toutes façons ma vie entière n'est qu'une énorme connerie

C'est vrai que je suis pas net
Genre mon reflet parmi de l'eau trouble
Alcoolisé quand Paris se couche moi la misère je gravite autour
Pour voyager nos sœurs je les fient aux pères donc y'a pas de stars
Et je t'avouerais que je fais pas rêver les petits au tcheks
La vie c'est comme on peut et puis tu sais moi je veux rien de sa part
Ni des autres avec leurs sermons d'ivrognes dans un bar-tabac
Les potos (?)
Et se payent des polos avec des crocodiles
Une grosse connerie de vouloir jouer les prolos
Les années passent trop vite
Faut déjà changer le calendrier
Si j'avais connu l'amour j'aurais pas pleuré quand le daron me giflait
Marre des femmes de la lassitude
De mon taf qui me manipule
La pire aucun succès, d'estime
Mon art me crache à la figure
Je compte pas traîner dans les bars ni quitter ma vie de rue
Sachez que je suis plein d'espoir ne me parlez pas d'une routine taciturne
Le basket, vu que j'ai raté mon rêve je suis bon qu'à rabaisser mon frère
Je regrette mes choix à croire que la vie c'est pire que rappeler son ex

Perdu dans ma mélancolie je fais le grand je cogite
Le mouak dans ma paire de Nike je prends le mic dans des élans de folie
Je me bute la tête c'est plus la même quand je bois des mélanges horribles
Toutes façons ma vie entière n'est qu'une énorme connerie

Perdu dans ma mélancolie je fais le grand je cogite
Le mouak dans ma paire de Nike je prends le mic dans des élans de folie
Je me bute la tête c'est plus la même quand je bois des mélanges horribles
Toutes façons ma vie entière n'est qu'une énorme connerie

External links