FANDOM

1,947,585 Pages

StarIconGreen
LangIcon
Changer Le Monde

This song is by Fabe and appears on the album La Rage De Dire (2000).

On rêve tous
On a chacun le sien
C’est comme les vices et les défauts
Qu’on soit nouveau ou ancien
Qu’on en soit au début ou en fin
Qu’on soit un héros, reur-ti
Gosse beau ou en chien
Qu’on soit doué ou bon à rien
Qu’ait une bouée
Ou bien qu’on s’noie, personne ne voit rien
De toutes façons personne ne te doit rien
Cadet ou doyen
Fauché ou bien qu’ait les moyens
Tous on veut « changer le monde »
Les filles rêvent de « changer le monde »
Les mecs rêvent de « changer le monde »
Les gosses disent de « changer le monde »
Mais on en fait rien
« Pourquoi ils font rien »
On n’en sait rien…

Autour de nous faut que les choses avancent
Mais on peut pas se soigner
Car les gens tirent sur les ambulances
On continue de saigner
Le sale délire continue de régner
Et ses complices continuent de gagner
Je m’inquiète
Même si je dis « t’inquiète »
Nos vies c’est des panneaux d’basket
Et on met pas beaucoup d’paniers
Dans ce match
Y a tellement de larmes qui coulent
Qu’on pourrait se baigner
Nous on nageait pendant qu’ils se plaignaient…

[Refrain]
On rêve tous de « changer le monde »
Les filles rêvent de « changer le monde »
Les mecs rêvent de « changer le monde »
Les gosses disent de « changer le monde »
« Changer, changer, changer… »

J’fais un effort sur moi
Vois c’est dur le monde est sournois
Tendu comme un compte en banque à la fin du mois
J’t’assure et à chaque fois
On s’dit est ce que ça tombe sur moi
Pourquoi est ce que c’est comme ça
Est-ce que chaque jour qui passe doit finir comme ça
Ça c’est la question qu’on se pose tous
On veut pas s’laisser faire
Baisser les bras on s’y oppose tous
On rêve de changer l’monde
Rhabiller Maria Carey
Et foutre une grosse gifle à James Bond
Ici ça bluffe à chaque seconde
Faut pas s’fier aux apparences mon frère
Le monde est plein de fausses blondes
Ma sœur, le monde est plein de gros bouffons
Genre qui sont forts à dix
Mais qui en face deviennent des tombes
Ça fait plaisir quand les masques tombent et se ramassent la face
J’aime faire des attentats sans poser d’bombes
Sans causer
Y aura jamais rien de bon…

[Refrain]

De toutes façons on va tous crever
Même si on cherche la perfection
On l’atteint jamais, faut pas se leurrer
Faut pas pleurer le jour où je disparais
Le monde nous voit vieillir
Et on le voit devenir ce qu’on en fait
Ce qu’on va devenir
Qu’est ce qu’on en sait
Pour l’avenir on s’attend au pire
Comme ça s’il vient on sait sur quel pied danser
S’il ne vient pas on ne sera pas vexé
Nos vies sont des lecteurs C.D
La plage qu’on veut n’est pas indexée
Ici, c’est dur de démarrer
Là où on vit
C’est dur de tous les jours se marrer
On fait le max avec un minimum donné
Un minimum d’années
Et on trime comme des damnés
Nos mères angoissent depuis des années
On a reçu la poisse pourtant on s’était pas abonné
Et qu’est ce qu’ils veulent qu’on fasse
Qu’on change le monde et sa face
Avec un beat et une basse, espace restreint
Contraints…
On voulait juste respirer
Le reste on nous y a obligé

[Refrain]

External links