Fandom

LyricWiki

Daniel Bélanger:Le Parapluie Lyrics

1,869,320pages on
this wiki
Add New Page
Talk0 Share

Ad blocker interference detected!


Wikia is a free-to-use site that makes money from advertising. We have a modified experience for viewers using ad blockers

Wikia is not accessible if you’ve made further modifications. Remove the custom ad blocker rule(s) and the page will load as expected.

StarIconGreen
LangIcon
Le parapluie

This song is by Daniel Bélanger and appears on the album Quatre saisons dans le désordre (1996).

Fragile petit matin sans pluie
Que mon parapluie garde en respect

Mais le ciel est au chagrin
Et s'il avait deux mains, il chagrinerait

Je marche inquiété de m'noyer dans l'orage
Et je compte au passage les chauffards
Qui ont le doigt dans l'nez

Arrive, rempli, l'autocar
J'y monte pour m'asseoir
Mais reste debout
C'est comme être cent milliards
Sur la lune pour un soir
Ça tire dans le cou

Je regarde les aiguilles de mon temps
J'ai une fille dans le sang
Si j'arrive en retard
Elle va m'engueuler

Et ça sent la poussière
Le vent soulève la terre
De chastes baisers
Parce que j'suis libre comme l'air
Libre de faire demi-tour
J'vais continuer, continuer...

Et puis à la sortie
J'ai plus d'parapluie
J'suis stupétri
M'apostrophe une jeune fille
Une maille à la cheville
Belle, elle me dit :
« Pardon, cher monsieur
Est-ce à vous ceci ? »
J'prends un air ébahi
Je m'écrie :
« Ha ! mon parapluie ! »

Elle l'a trouvé par terre
Comme un coeur presque ouvert
Comme le mien pour ses yeux verts
Pourquoi faut-il
Qu'le temps file?

Et ça sent la poussière
Le vent soulève la terre
De chastes baisers
Parce que j'suis libre comme l'air
Libre de faire demi-tour
J'vais continuer, continuer...

Et comme un bandit de grand chemin
J'continue, l'air malin
L'air de tout savoir
Mais au fond je n'sais rien
Enfin presque rien
Une coche au dessus d'une poire

Mais c'est bien suffisant
Pour aimer tendrement
Et avoir une idée
De ce qu'est
La liberté

Et ça sent la poussière
Le vent embrasse la terre
De chastes baisers
Parce que j'suis libre comme l'air
Libre de faire demi-tour
J'vais continuer

Et ça sent la poussière
Le vent soulève la terre
De chastes baisers
Parce que j'suis libre comme l'air
Libre de faire demi-tour
J'vais continuer, continuer...
Continuer...

Also on Fandom

Random Wiki