FANDOM

1,928,235 Pages

StarIconGreen
LangIcon
​Du Vent Dans Les Voiles

This song is by Damia and appears on the album 1933-1937 (1994).

{Les chœurs :}
Tra la la...
Quand il a du vent dans les voiles {x2}

Quand il a du vent dans les voiles
Le marin sourit aux étoiles
Car il se sent partout
Prêt aux quatre cents coups
Oubliant roulis et tempête
Il poursuit des filles bien faites
Attiré très souvent
Par leur gaillard d'avant
Bravant les maris et les pères
Dès qu'il attaque, il est vainqueur
Le marin, lorsqu'il vient à terre
Chavire tous les cœurs

{Les chœurs:}
Chavire tous les cœurs

Mais les nuits passent trop vite
Et quand il faut repartir
À la belle enfant qu'il quitte
Il laisse des souvenirs
Un collier, une parure
Rapportées de Calcutta
Et une odeur d'aventure
Parfumant le galetas
Il boit encore au petit jour
Pour apaiser sa soif d'amour

Quand il a du vent dans les voiles
Le marin sourit aux étoiles
Il regagne gaiement
Son brave bâtiment
Retrouvant roulis et tempête
Le souvenir des nuits de fête
Le poursuit très souvent
Sur le gaillard d'avant
Dormez, les maris et les pères
Il est bien loin votre vainqueur
Celui qui, lorsqu'il est à terre,
Chavire tous les cœurs

{Les chœurs:}
Chavire tous les cœurs

Dans sa course vagabonde
Ainsi le gars plein d'ardeur
Sème aux quatre coins du Monde
De petits brins de son cœur
Et bien plus tard, vieux corsaire
Il poussera des soupirs
Sur le port regardant faire
Ceux qui peuvent repartir
Plus bon à rien, même à l'amour
Il boira sec comme aux beaux jours

Quand il a du vent dans les voiles
Le vieux marin sourit aux étoiles
Car il se sent encore
Parfois le diable au corps
En rêvant d'anciennes conquêtes
Du roulis et de la tempête
Il se revoit chantant
Tout comme au bon vieux temps
Mais devenu forcément sage
Buvant et fumant tout le jour
Au seuil de son dernier voyage
Il revoit ses amours

{Les chœurs :}
Quand il a du vent dans les voiles
Le vieux marin sourit aux étoiles
Car il se sent encore
Parfois le diable au corps
En rêvant d'anciennes conquêtes
Du roulis et de la tempête
Il se revoit chantant
Tout comme au bon vieux temps

Dormez, les maris et les pères
Il est bien loin votre vainqueur
Celui qui, lorsqu'il vient à terre
Chavire tous les cœurs

{Les chœurs :}
Chavire tous les cœurs !