FANDOM

1,927,825 Pages

StarIconGreen
LangIcon
​Mam'zelle Bigoudi

This song is by Bourvil and appears on the album Bourvil (1970).

Mam'zelle Bi, mam'zelle Bi, mam'zelle Bigoudi
C'est la jolie coiffeuse
De la rue Paradis
Mam'zelle Bi, mam'zelle Bi, mam'zelle Bigoudi
A la mine rieuse
D'une vraie môme de Paris

Elle est toujours charmante
Avec toutes ses clientes
Et c'est sans doute pourquoi
Sa bonne humeur est permanente

Mam'zelle Bi, mam'zelle Bi, Bigou Bigoudi
Fabrique du bonheur
Avec des accroche-cœurs

Sa mère lui achetait
Des épingles à friser
Son père, lui, travaillait
Dans la tôle ondulée
Ainsi prédestinée
Elle est vite devenue
Une artiste douée
Pour le cuir chevelu

Mam'zelle Bi, mam'zelle Bi, mam'zelle Bigoudi
Est la plus grande vedette
Dans l'art des mises en plis
Mam'zelle Bi, mam'zelle Bi, mam'zelle Bigoudi
Fera votre conquête
Ça, ça n' fait pas un pli

Et puis c'est grâce à elle
Que les femmes sont si belles
Et que les pauvres hommes
S'arrachent les cheveux et paient pour elles

Mam'zelle Bi, mam'zelle Bi, Bigou Bigoudi
Fait de très bonnes affaires
Car elle a fort à faire
Fer à friser, naturellement, n'est-ce pas ?

Mais c'est à Robinson
Qu'elle trouva le bonheur
Au son d' l'accordéon
Elle donna son p'tit cœur
Il s'appelait Gaston
Et fut son âme-sœur
Puisqu'il était garçon
Et même garçon coiffeur

Madame Bi, madame Bi, madame Bigoudi
Est la plus amoureuse
Des coiffeuses de Paris
Madame Bi, madame Bi, Bigou Bigoudi
Est vraiment très heureuse
Auprès de son mari

Il lui fait perdre la tête
Mais voyez comme c'est bête
La tête lui revient
Quand il s'agit d' faire des frisettes
Et depuis, madame Bi Bigou Bigoudi
En plus de la coiffure
Fait d' la puériculture

{Parlé:}
Quoi ! Ça vient comme des cheveux sur la soupe, ça !
Mais non...

Car, à c' qu'on dit, à c' qu'on dit
Et, tiens, que dit-on ?
Vous n'êtes pas au courant ?
Eh bien, mais elle attend
Un heureux événement !

{Parlé :}
Oh ! Il est très adroit, ce garçon !