FANDOM

1,928,454 Pages

StarIconGreen
LangIcon
​Mes Forces Décuplent Quand On MInculpe

This song is by Assia.

Madame le juge, les jurés, la défense,
la partie civile, Monsieur le procureur,
regardez-moi regardez-moi bien, car désormais,
je ne suis plus un danger pour la société.
Je suis réhabilité, vous m'entendez? Réhabilité!

Main droite levée. Sur la vie de moi, je n'ai rien fait.
Mais j'entends déjà le bruit des gens qui contre moi vont témoigner.
Les oh, ouh, ah, dans la salle sont partagés.
Y'a tellement de bruit que je m'entends même plus penser.
Je regagne mon siège en traînant les pieds, les sourcils froncés.
Les témoins prêts à foncer, dans leur prêt-à-porter,
m'enfoncent, dénoncent. Des mots qui mettent K.O.
Auxquels je n'ai pas de réponse, bienvenue dans ma décadence.
Avec élégance, je claque des doigts, et ça claque des fesses.
Suivis de clins d'oeil, les sourires je cueille.
Je remonte dans les pourcentages, je suis pour le chantage.

Refrain

Mes forces décuplent quand on m'inculpe,
Allez-y appelez les flic.

Je n'ai pas les avocats de Michael Jackson,
ni de O.J. Simpson, ni de Mike Tyson,
Mais j'ai un alibi, pour le jour du délit.
Dans mon lit, Catherine Deneuve, Vanessa, Elsa, Isabelle Adjani.
C'est un paradis, la France dans mon lit, Ouh oui.
Très bien je gagne des points. Toutes mes ex-greluches,
dont je suis la coqueluche, me matent comme un prince,
Leurs dents grinçent, plus malin que Mesrine.
Au procès je suis bourré de protéines.
Seul le Bon Dieu a le droit de me juger.
Je suis accusé d'avoir trouvé le point G.
Ma curiosité est une vilaine qualité.
Rêve pas de me voir enfermé, tu t'excuseras au réveil,
Même si les R.G. sont au bout de l'appareil.
Y'a trop de pression, tensions.
Même la télévision, je relève la situation.
BOUM, BOUM, voici ma réaction.

Refrain

Auréole sur ma tête, je n'ai pas peur de la perpet'.
Mon costard sur mesure, à la barre j'assure.
Je suis le clou du spectacle, j'évite les obstacles.
Stomy râcle, mais jamais je ne bâcle.
Pas besoin de Verges, laisse, ma verve étincelante,
alimente l'attente. Je tente le diable.
Ma tchatche est inépuisable, la juge me regarde, obsédée.
Le chasseur aime son gibier.
C'est comme au cinéma, mes lascars foutent le bordel,
Dès que j'ouvre la bouche, je fais mouche.
Et je touche le coeur de milliers de téléspectateurs et trices.
Je suis la roue motrice. Ils ne vivent que pour moi, Ouaih,
manifestent pour moi, ouaih, mais ça n'agit pas, non,
sur les jurés te-bé, entêtés qui veulent me voir tomber, ha ha ha.
Et j'm'envole en fumée comme Kaiser Sauzé

Refrain

Ha ha ha, je vous l'avais dit, ils peuvent me faire ça, ici,
ceci, cela, quoi, pas d'importance, j'ai tout connu.
Ils peuvent rien contre moi, d'abord, pourquoi flipper, je suis innocent, non?
Maintenant laissez-moi passer car j'ai toujours cru en la justice français.
Et où je vais ? Fourrer mon zizou dans la brèchhhhhe...