FANDOM

1,940,544 Pages

StarIconGreen
LangIcon
Quand C'Est Aux Autos De Passer

This song is by Annie Cordy and appears on the album Les Trois Bandits De Napoli (1953).

Au coin des Galeries Lafayette
Et du boulevard Hausman
A coups de sifflet à roulettes
Et à coups de bâton blanc
Un brave agent de carrefour attend qui passe, que ça circule
Faisait passer tour à tour les piétons et les véhicules
Passez, passez, passez les autos
Passez, passez, passez les piétons
Quand j'ai sifflé, passez aussitôt
Allons, passez sans faire attention
Voulez-vous passer, pas de boniment
Voulez-vous passer, ça va gaiement

Quand c'est aux autos de passer,
Ce n'est pas aux piétons de traverser
Quand c'est aux piétons de traverser
Ce n'est pas aux autos de passer
Si le piéton veut traverser
Quand c'est aux autos de passer,
Tant pis s'il est renversé
C'était aux autos de passer
Quand c'est aux autos de passer,
Pas aux piétons de traverser
C'est aux piétons de traverser
Pas aux autos de passer
Allez, roulez

Malgré ce règlement facile, un piéton s'élança
Juste au moment, pauvre imbécile, où il ne le fallait pas
L'agent lui dit : Allez-y donc
Mais je vous y prends, figure d'andouille
Que je ne vous donnerais pas raison
Si une auto vous écrabouille
Passez, passez, passez les autos
Passez, passez, sacré nom de nom
Ah cet imbécile de piéton
A qui je vais fichtre une contravention
Voulez-vous passer, pas de boniment
Voulez-vous passer, c'est le règlement

Quand c'est aux autos de passer,
Ce n'est pas aux piétons de traverser
Quand c'est aux piétons de traverser
Ce n'est pas aux autos de passer
Si le piéton veut traverser
Quand c'est aux autos de passer,
Tant pis s'il est renversé
C'était aux autos de passer
Quand c'est aux autos de passer,
Pas aux piétons de traverser
C'est aux piétons de traverser
Pas aux autos de passer
Allez, roulez

Comme emporté par une trombe
Le piéton fit trois tours
On l'enterra et sur sa tombe
On fit de beaux discours
Le brave agent vint à son tour
Très ému, quand bien l'on pense
Voilà, dit-il, c'était un jour
Où je faisais avec conscience :
Passez, passez, passez les autos
Passez, passez, passez les piétons
Quand le défunt, cette espèce d'idiot
A passé sans faire attention
Juste en plein milieu de la circulation
Il s'est fait écraser par une espèce de vieil citron
Qui l'a coupé en rondelles de saucisson
Ah, ça l'a mis dans une jolie situation
Je le plains de toute ma commisération
Mais je ne lui donne pas raison
C'est abominable
C'est triste vraiment
Mais que voulez-vous
C'est le règlement !