FANDOM

1,947,770 Pages

StarIconGreen
LangIcon
Très Gentille Et Désespérée

This song is by Anne Sylvestre and appears on the album Abel, Caïn, Mon Fils (1971).

Je crois, je crois que je me lève
Ou que je pense me lever
Mon Dieu, comme les nuits sont brèves
Et qu’on se lève fatiguée !
Ils vont trouver que j’exagère
Moi, je trouve que j’ai vieilli
Que je ressemble à ma grand-mère
Je ne ferai rien aujourd’hui
Ah oui, bonjour vous, dans la glace !
Vous ne me ferez jamais grâce
De ces yeux tristement cernés

Qu’a-t-il fallu que l’on me fasse
Pour que je me retrouve en face
Très gentille et désespérée ?

Pourtant, si j’ai bonne mémoire
Visage, tu as su flamber
Mes yeux, vous avez su y croire
Ma bouche, tu as su gueuler
Comment se fait-il que j’abdique
Mes belles colères d’antan
Et ces vacheries magnifiques ?
C’était il y a si longtemps
C’était simplement ma jeunesse
Dans une sorte d’allégresse
Je crois que j’aurais tout bouffé !

Qu’a-t-il fallu que l’on me fasse
Pour que je me retrouve en face
Très gentille et désespérée ?

Tu souris et tu me dégouttes
Sur toi, comme sur un cahier
Tu vas te dessiner, sans doute,
Un masque de sérénité
Tu seras une bonne mère
Tu laisseras parler les gens
Et tu deviendras ta grand-mère
Sans te débattre, simplement
Il faudra que je me supporte
Ou que je me foute à la porte
Oh, ça ne pourra plus durer !

Et qu’un matin devant ma glace
Sans compter qu’un autre le fasse
Je m’engueule pour me réveiller

En attendant je fais surface
Et je me souris dans la glace
Très gentille, très gentille et désespérée