FANDOM

1,949,078 Pages

StarIconGreen
LangIcon
Le Lac Saint-Sébastien

This song is by Anne Sylvestre and appears on the album Partage Des Eaux (2000) and on the album Parenthèses (2011).

Tiens,
Se dit le lac Saint-Sébastien
Je ne comprends pas ces humains
Ils sont si pleins de turbulences
Je crois qu'ils ont peur du silence
Ils s'imaginent réfléchir
Moi, je sais ce que ça veut dire
Tiens,
Se dit le lac Saint-Sébastien
Oh ! Je leur expliquerais bien
Qu'il faut qu'il n'y ait pas un souffle
Ou bien l'image se boursoufle
On ne distingue plus le fond
Le ciel est comme un vieux chiffon

{Refrain:}
Mais près de moi vit une humaine
Je la vois quand elle se promène
Et si parfois elle parle haut
Elle connaît la langue de l'eau

Tiens,
Se dit le lac Saint-Sébastien
Elle dit que nous sommes cousins
Que les humains sont très liquides
Mais ils ne sont pas translucides
Où sont leurs truites, leurs brochets ?
Il faut croire qu'ils les cachaient
Tiens,
Se dit le lac Saint-Sébastien
Sans doute ils n'y comprennent rien
L'eau qu'ils possèdent, ils la salissent
Ils y jettent leurs immondices
Et quand elle est bien polluée
Disent qu'il faut la purifier

{au Refrain}

Tiens,
Se dit le lac Saint-Sébastien
Ils sont étranges, ces humains
Quand ils détournent des rivières
Ils sont parfois très en colère
Si elles vont regagner leur lit
Après avoir tout englouti
Tiens,
Se dit le lac Saint-Sébastien
Je crois qu'ils ne font pas le lien
Entre toutes les eaux du monde
Moi, je sais qu'elles correspondent
Et qu'en la plus petite flaque
Il y a l'espérance d'un lac

{au Refrain}

Tiens,
Se dit le lac Saint-Sébastien
Ils se battent comme des chiens
Ils sont chiens quand ça les arrange
Et puis se prennent pour des anges
Comme si d'être ce qu'ils sont
Leur donnait un mauvais frisson
Tiens,
Se dit le lac Saint-Sébastien
Ils s'improvisent magiciens
Ils déracinent et ils bétonnent
Ils font le vide et ils s'étonnent
Que les saisons aillent de travers
Et que s'étende le désert

{au Refrain}

Tiens,
Se dit le lac Saint-Sébastien
Je refroidis, l'hiver s'en vient
Bientôt se formera ma glace
Dessous, j'aurai toute la place
Pour moi le gel est bienvenu
Je n'aime pas les arbres nus
Tiens,
Se dit le lac Saint-Sébastien
Je vais rêver à ces humains
Ils seront encore là, j'espère,
Quand mes eaux redeviendront claires
Et que se poseront les huards
Pourvu qu'ils n'aient pas de retard

Et que près de moi cette humaine
Ait traversé l'hiver sans peine
Qu'elle vienne avec les oiseaux
Me parler la langue de l'eau